mercredi 9 août 2017

Forum « La République en vacances : la question de la forme en est le sujet. »



  • J'ai lu l'interview de Eric WOERTH dans le JDD de dimanche dernier. Quel comédien ! Quel escroc ! Quel talent ! On croirait presqu'à ce qu'il dit !
  • Ouais, enfin, WOERTH dans cette interview ne fait pas d'analyse politique mais de la communication politique : il trouvé deux chevaux « antiparlementarisme » et « majorité caporalisée » et il essaye de lancer les galops avant que quiconque ne retrouve un cerveau et ne se rende compte que le terrain est marécageux et les chevaux des canassons !
  • J'avais entendu une fois quelqu'un dire à la télé ou à la radio que Eric WOERTH avait une tête de comptable et que, par conséquent, il jouait à fond la carte du mec sérieux qui maîtrise les dossiers, blabla, c'est une forme de séduction, mais bon, avec l'affaire de l'hippodrome de peut-être Chantilly, le mec WOERTH s'était révélé être quand même un flambeur branleur hâbleur. Un gros malin, quoi !
  • De toutes les façons depuis l'affaire ERRON, chacun et chacune sait que comptable est un métier hautement créatif qui peut s'avérer très dangereux …
  • C'est un peu comme l'informatique. Dans les années 80, dans les écoles d'ingénieur, en « if » t'avais les mordus d'informatique que les non-mordus avaient tendance à caractériser d'autistes ou de gamins en raison de leur forte tendance à jouer aux jeux de rôles même dans la vie courante, bon maintenant on parle de geek et c'est chic, mais bref à l'époque, dans les sections « if » ou « info », pour ce que j'en sais, t'avais les autistes-gamins-geeks soit les mecs et quelques meufs qui habitaient déjà le XXI e siècle et t'avais les nuls qui se retrouvaient là bien qu'ils auraient préféré une autre filière dite plus « noble » , il y avait beaucoup de places en informatique puisque beaucoup de jobs à la sortie puisqu'un secteur en croissance exponentielle. Bon, les mecs et les meufs avaient des boulots en général en fond de cale dans le boîtes et ressentaient un peu le même genre de mépris dont disent souffrir les équipes techniques dans les théâtres, bref, c'est un peu long cette digression mais dès les années 90, les mecs et les meufs qui bossent dans l'informatique commencent à devenir centraux dans les boîtes et là, en 2017, au Kenya, t'as carrément un responsable du vote électronique qui a été retrouvé assassiné dans un bois à la veille d’élections présidentielles !
  • Se faire assassiner serait le summum de la reconnaissance sociale selon toi ?
  • De toutes les façons, mieux vaut être ébéniste de nos jours ! Bon, t'as pas de boulot, mais bon, t'as moins de risque de te faire assassiner !
  • Tu peux très bien être ébéniste et te retrouver malgré toi dans un trafic de bois exotique... La vie est périlleuse pour tous de nos jours parce que la religion officielle est l'argent et le dogme appliqué est que la fin, soit le profit, justifie tous les moyens jusqu'au meurtre (assassinat ou conditionnement vers le suicide ou meurtre lent),
  • Heureusement que je suis en vacances parce que vous dîtes des choses qui me semblent de gros camions véhiculant des gros clichés sur des autoroutes de communication. Et en ce qui me concerne, je préfère la marche sur des sentiers et des chemins avec des horizons qui se dessinent peu à peu.
  • Bref, Eric WOERTH dit que tous les députés à leur premier mandat sont issus de la société civile. Il ment !
  • Ben, faudrait s'entendre sur ce que l'on appelle la société civile ! En principe c'est celle qui s'oppose aux militaires ou aux religieux, n'est-ce pas ?
  • Voilà, c'est un jeu habile, mais bon, l'usage est aussi d’appeler société civile ceux et celles qui n'appartenaient pas à la politique et/ou aux mandats d'élus. Or, t'as pleins de primo députés, qui ont derrière eux un grand passé d'élus de collectivités locales ou de responsables dans des partis. Donc, il n'est pas vrai, que tous les primo députés viennent de la société civile, c'est-à-dire exerçait avant ce mandat un job sans rapport avec les partis politiques ou la vie politique.
  • Je te l'ai dit, WOERTH fait de la comm ! De l'intox, si tu préfères.
  • Bah, c'est de bonne guerre !
  • Non, c'est de la guéguérre ! Cela n'a aucun intérêt, si ce n'est faire perdre du temps à tout le monde ! C'est cela que les personnes d'en marche voire de la (France Insoumise moins MELENCHON) nomme « la vieille politique ». Un mec comme SOLERE l'a très bien compris !
  • Dans tous les cas, WOERTH ne semble pas encore avoir compris que si les députés d'en marche se sont fait élire, ils le doivent surtout aux anciens députés et personnages de la vie politique française qui squattaient les écrans et les radios depuis plus de dix années qu'à MACRON ! C'est d'abord parce que les français voulaient autre chose qu'ils ont élus d'autres gens !
  • Moi, ce qui m'épate, c'est que nous nous étions tapés des discours sans fin et des blablas et éléments de langage sur la diversité, la parité, blabla et que, abracadabra, sloum ! voilà une assemblée avec pleins de meufs, et des personnes à la peau non blanche, et des jeunes, et que celles-là et ceux-ci ne tiennent aucun discours lénifiant sur cela et ceci ou sur la couleur de leur slip et chaussettes mais se préoccupent de leur boulot de député. C'est génial ! C'est la vraie république où les individus sont libres, égaux, et fraternels. La société française aurait évité l'écueil des pièges communautaristes et des chausses-trappes de la division sexuelle dans lesquels s'englue régulièrement la société américaine ! Tout simplement, génial !
  • Mais comme tout arrive en même temps, faut un peu de temps encore aux uns et aux autres pour tout digérer et se rendre compte du saut de bottes de sept lieues que cette nouvelle assemblée nous a fait réaliser ...
  • Pour moi, c'est la confirmation que les situations sur les dites diversité et/ou parité n'avançaient pas dans les milieux politiques parce qu'il n'y avait aucune volonté que cela change et que tout se noyait dans un blabla bien mortifère pour la société. Heureusement nous en sommes sortis, définitivement je l'espère!
  • En d'autres termes, ce ne sont pas les français qui étaient racistes ou sexistes, MACRON et le parti LREM ont clairement démontré que c'étaient les autoproclamées et cooptées « élites » qui l'étaient.
  • Je croise les doigts, j'aimerais tant que vous ayez raison !
  • Et toi, tu dis quoi ?
  • Vivent les vacances !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire