mardi 1 août 2017

POUR ce jour de fête nationale suisse, où la tradition veut que soit fait un grand feu non pas d'artifice mais de foin ou de tas de bois ou de … à peu près, les traditions se perdent ... Pour commémorer ce jour, voici le deuxième épisode des aventures de burka orange (une production 2009) où burka orange rencontre burka suisse qui lui parle de ses ancêtres...



  • à la fin d'un camp de yoga, nous avions fait aussi un grand feu de branchages (qui d'ailleurs avait été à deux doigts de virer à l'incendie du camp) à la fin du camp de yoga, nous avions aussi fait un grand feu, crois-tu que cela puisse avoir un rapport avec la fête nationale suisse ?
  • « Tous les grand maîtres yogis sont des suisses de cœur », c'est ce genre de balivernes auxquelles tu penses en me posant une telle question débile ?
  • Est-ce que ce n'est pas plutôt « tous les grands maîtres yogis ont un compte bancaire en Suisse » ?
  • Vous n'y êtes pas du tout, le grand feu c'est la joie et pis, c'est la période des foins, faire un grand feu, c'est aussi le moyen de se débarrasser d'un tas de trucs qui trainent autour et dans la grange, cela fait de la place, et à la fin d'un camp de yoga ou de delta, ben c'est pareil, tu peux te débarrasser d'un tas de merdre en faisant un grand feu.
  • Ah, ouais, ce n'est pas très compliqué.
  • Non.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire