samedi 12 août 2017

Pour une fois que nous sommes d'accord avec Julien DRAY ! Faire un audit dès lors que la somme des dépenses présidentielles paraît excessive, c'est être de son époque : çà ne mange pas de pain, çà coûte un peu d'argent et cela permet de lever des suspicions, d'avoir un avis extérieur sur des montants de dépenses et de lever des lièvres ! Nous sommes au XXIe siècle, les fausses pudeurs quant à l'argent sont réservées aux vieilles dames et aux escrocs (qui peuvent être des vieilles dames ) ! La société française gagnerait à ce que l'argent, les rémunérations et les dépenses puissent être débattus par tous et avec tous par les chacuns et les chacunes à ciel ouvert, sinon nous restons toujours dans les faux semblants, les pantalonnades et les mascarades ! Si Benoît HAMON n'a rien à se reprocher, alors il n'a rien à craindre d'un audit ! Nous ne voyons pas comment le parti socialiste envisagerait de se refonder sans parler d'argent !




  • les écolos y sont peut-être allés un peu fort dans leurs remboursements de frais !
  • Voilà, HAMON aurait peut-être pu conditionner ce remboursement à un résultat de votes, parce que bon, si les voix des écolos sont allés pour HAMON alors ...
  • ben, c'est cela, ce sont les écolos qui ont voté pour HAMON, les autres ont voté pour MELENCHON.
  • C'est un peu ce que disait MONTEBOURG en parlant d'un bon score pour les écologistes !
  • Je crois que c'est un mixte de tout cela, les électeurs ne sont pas un corps pur, c'est-à-dire ne sont pas composés de groupes de personnes totalement homogènes aux comportements prévisibles et déterminés.
  • Enfin, heureusement pour les mecs et les meufs du ps, que le HAMON a fait plus de 5% !
  • ben, non, je ne suis pas d'accord, nous aurions pu bien nous marrer de voir tous ces imbéciles qui nous ont fait la leçon pendant des années être confrontés au réel ! Déjà leurs gueules pathétiques affichées rien que parce qu'ils avaient perdu les élections ! imagine si ils avaient du en plus payer de leurs poches !
  • Ils n'auraient pas payé de leurs poches, ils auraient trouvé une combine.
  • Quant à moi, je trouve qu'ils et elles n'ont toujours pas l'air d'avoir compris qu'ils et elles ne représentent plus rien et que c'est difficile voire risible de les voir continuer à nous parler comme s'ils et elles représentaient plus de la moitié de la population française !
  • C'est un gros travail psychologique de se rendre compte qu'on est devenu un has been ;
  • un quoi ? c'est quoi ce mot ? çà date de quel siècle ?
  • Tu vois …
  • Je sais bien que les politiques ont commencé à se prendre pour des pop stars à partir des années 2000, mais pour moi, ce n'est pas cela, un homme ou une femme politique doivent porter, tenter d'incarner et de mettre en œuvre des idées au sein de la Cité. Et parfois, ainsi, de se retrouver dans le désert...
  • Quelle citée ? Aux seins de quelle citée ?
  • La télé a tout modifié, faire de la politique est devenu un moyen de passer à la télé et de devenir un people qui pourra ensuite monnayer sa réputation.
  • T'exagères !
  • Oh, ce sont les vacances ! L'auriez-vous déjà oublié ?
  • Euh, non.
  • Bref, on s'en fout du PS !
  • Oui, bien sûr, mais ce qui me tient à cœur dans cette histoire d'audit, est que les personnes qui utilisent et dépensent de l'argent public doivent prendre le bon pli : il est normal de rendre des comptes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire